Une librairie généraliste et indépendante pour toute la famille

La maison des feuilles a ouvert ses portes en mai 2021. Elle est située dans le quartier de Rosemont-La Petite-Patrie.

On y trouve de la littérature québécoise et étrangère, des littératures de genre, de la bande dessinée et des livres jeunesse, de la poésie et du théâtre, des sciences humaines, des livres d’art et sur l’art, des ouvrages pratiques et des livres de voyage. Mais aussi de magnifiques œuvres d’artistes locaux ; des cartes postales, des impressions, des petits carnets, des couleurs et des formes de toutes sortes.

La maison des feuilles se veut un lieu de culture et d’échange tenu par des libraires passionné·e·s. On y organise des causeries littéraires, des lancements d’éditeurs et des dédicaces d’auteur·e·s, ainsi que des heures du conte pour les enfants tous les samedis.

Au plaisir de vous y rencontrer !

Heures d'ouverture régulières

Lundi : fermé

Mardi : 10h - 18h

Mercredi : 10h - 18h

Jeudi : 10h - 19h

Vendredi : 10h - 19h

Samedi : 10h - 17h

Dimanche : 10h - 16h

Du 13 au 19 décembre

Lundi : 11h - 18h

Mardi : 10h - 18h

Mercredi : 10h - 18h

Jeudi : 10h - 19h

Vendredi : 10h - 19h

Samedi : 10h - 18h

Dimanche : 10h - 18h

Du 20 au 26 décembre

Lundi : 11h - 18h

Mardi : 10h - 18h

Mercredi : 10h - 18h

Jeudi : 10h - 19h

Vendredi : 10h - 17h

Samedi : Fermé ! (Joyeux Noël)

Dimanche : 11h - 16h

Information importante

Une partie d’entre vous a peut-être déjà vu circuler l’information dans les médias : le papier, et donc le livre, vit actuellement une crise mondiale qui risque de durer encore plusieurs mois.

En effet, dû à la pandémie, de nombreux secteurs en partant de la fabrication du papier jusqu’à la livraison des livres sont impactés.

Pour résumer, le papier coûte plus cher à produire, l’imprimeur peine à fournir, les prix et délais de livraison ont explosé, et les librairies se retrouvent donc parfois à indiquer des délais de commande à la clientèle allant de deux semaines à trois mois. Il faudra donc savoir qu’à Noël nous aurons certainement de très nombreuses ruptures de stock sur une vaste partie de nos titres (nouveautés et fonds, québécois ou étranger, personne n’y coupe), c’est aussi frustrant pour nous que pour vous, et nous ferons de notre mieux pour répondre à vos demandes et, le cas échéant, trouver une formidable alternative pour offrir de fabuleux cadeaux à vos proches.

Ceci étant dit, nous vous invitons à contourner cet écueil en réservant le plus rapidement possible les ouvrages dont vous avez absolument besoin pour la fin d’année et les titres que vous souhaitez déjà offrir pour les fêtes. Eh oui, nous en sommes-là !

Merci à vous pour votre bienveillance et votre compréhension.

L'équipe

Guilaine

Associée et gérante de la librairie

Ses cinq livres à sauver d’une maison en feu :

  • La maison dans laquelle, de Maryam Petrosyan
  • Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski
  • Il pleuvait des oiseaux, de Jocelyne Saucier
  • Jane Eyre, de Charlotte Brontë
  • La maison des feuilles, de Mark Z. Danielewski

Daniel

Associé et responsable informatique

Ses cinq livres à sauver de son bureau en feu:

  • Spring in Action, de Craig Walls
  • La documentation de référence du Framework Spring
  • La Javadoc
  • The Phoenix Project, de Gene Kim, Kevin Behr, George Spafford
  • Le Sorceleur, Le Sang des elfes, d'Andrzej Sapkowski

Geneviève

Libraire

Ses cinq livres à sauver d’une maison en feu :

  • Maleficium, de Martine Desjardins
  • Ombres sur la Tamise, de Michael Ondaatje
  • La fille du sculpteur, de Tove Jansson
  • Océan Mer, d'Alessandro Baricco
  • MaddAddam, de Margaret Atwood

Quentin

Libraire

Ses cinq livres à sauver d’une maison en feu :

  • La Héronnière, de Lise Tremblay
  • Le Silmarillion, de J. R. R. Tolkien
  • Kuessipan et Manikanetish, de Naomi Fontaine
  • Le cycle Aubrey-Maturin, de Patrick O’Brian
  • La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II, de Fernand Braudel

Sociofinancement

Un gros MERCI

Notre campagne de sociofinancement s'est terminée le 25 avril dernier.

Grâce à vous, nous avons pu atteindre notre objectif ! Nous ouvrons le coeur plus léger et les étagères bien garnies.

Ils ont contribué

Ariane Legault-Venne, Nicolas Pariset, Amélie Chautard, Stéphane Lapointe, Claire Borrello, Elodie Ferrer, Claire Péré, Tiffany Clovin, Julie Ledoux, Émilie Brisebois, Josy Lasorsa-Godmer, Chloé Baillargeon, Ophélie Becherel, Catherine Savignac, Marie Shp, Marie-Andrée Plante, Michaël Lessard, Prisca Benoit, Inès Bahans, Erika Malot, Lucie Roy, Richard Krawiec, Elura Larquère, Anne Chapert, Margaux de Thoisy, Baptiste B, Suzanne Varol, Alice Mimoun, Ghislain Taschereau, Charlotte Voute, Pablo Vidal, Nathalie Ranger, Françoise Montambeault, Didith Didith, Laurianne Bessiere, Sophie Regibier-Dufourg, Maeva Giraudo, Michel Nareau, Lise-Andrée Duperré, Raphaëlle B. Adam, Olivier Gougeon, Guillaume Le Tirilly, Emmanuelle Cartier, François Bouthillette, Geneviève Tremblay, Vanessa Lachance, Lena Mirou-Spagnol, Hubert Wallut, Clement Bourgoin, Marie-Eve Dugas, Lise Pansiot, Andrea Stewart, Brigitte Mériel-Bussy, Mélanie Fazi, Manon Gauthier, Marion Scherrer, Olivier Parent Colombel, Brice Dubat, Martine Roussel, Lea Makita, Sandra Dgs, Aurore Dauger, Geneviève Mathieu, Cathy Martin-LeGat, Benouille Boasoft, Andre Gagne, Julie Carpentier Jondeau, Alice Michaud-Lapointe, Pascale Thériault, Angélique Bouvet, Maryse Gagnon, Jérémie Baldy, Marie-Josée Cartier, Marie Carayon, Aude Lagarde, Elsa Surieux, Florent Dobé, Sandrine Rastello, Benoîte Labrosse, Doria Rahmani, Agathe Morier, Fanny Parganin, Alexandra Valiquette, France Levert, Maite Sarthou, Eloïse Roussel, Cécile Huysman, Maude Hovington, Etienne Lebeuf-Daigneault, Monique Henry, Marilyse Hamelin, Gilbert Kane, Romain Ferlet, Mathieu Lauzon-Dicső, Alex Lastname, André Lavoie, Jean-Philippe Renaut, Hélène Chapey, Leslie Humblot, Etienne Proulx, Julien Castanie, Gaëlle Spagnol, An Nguyen, Amandine Fissore, Line Pagé, Nicolas Erny, Vincent Desgrippes, Marie-Claude Spagnol, Hélène Gadé, Alice Chiche, Margaux Sagnol-Pagès

Merci, on vous aime !

À quoi va servir cette somme ?

Le montant récupéré permet à notre trésorerie de respirer un peu pour l'achat initial du fonds de livres. Il nous permet aussi de mieux faire face aux imprévus liés à la COVID-19.

Le fonds d’une librairie, c’est quoi ?

En librairie, il y a le fonds et il y a les nouveautés. Le fonds, ce sont les livres que la librairie conserve toujours dans ses rayonnages ; des titres de référence comme les grands classiques de littérature québécoise et étrangère, et des titres rares qu’elle soutient par amour de la littérature et qui constituent en quelque sorte son identité.

Proposer un fonds conséquent c’est continuer de faire vivre la littérature déjà existante autant que la nouveauté.